Journalisme

Parce qu’un reporter restera toujours reporter. Avec l’envie de prendre le temps sur le terrain. Sentir les lieux et les gens avant de les décrire et les écrire.

L’analyse couplée au vécu. La géopolitique se voit aussi depuis le terrain. Régulièrement en Ukraine et en Russie depuis plus de 15 ans, grand reporter et reporter de guerre, la théorie et l’analyse doivent être soumises à la réalité des faits. 

Mieux vaut les autres laisser parler de soi : « Economie des mots, absence de tout lyrisme, refus de l’embellissement qui risquerait de trahir la signification des faits bruts patiemment rassemblés :

vos papiers, cher Gaëtan, se démarquent par une sobriété presque lapidaire. Ils ressemblent à votre voix au timbre d’ardoise. Tracés à la pointe sèche, ils manifestent votre volonté de n’être dupe de rien. » (Jean-Jacques Roth, réd chef adjoint du Matin Dimanche, ex-chef de l’info à la RTS – laudatio prix Dumur)

Je travaille sur mes propres projets et reportages, je pige pour différents médias, je réalise des mandats à la demande … quand ils répondent à mon approche journalistique.

Presse, radio, multimédia

g

Gestion de risque

Formé par des ex-troupes spéciales britanniques, aguerri au contact de soldats russes, de mercenaires tchétchènes, de révolutionnaires libyens et syriens, dans des geôles ivoirienne ou daguestanaise, cassé par un PTSD, reconstruit. Je donne des motivation speech, organise des workshops,

et conseille sur la gestion du risque personnel, du stress.

D’un terrain hostile à l’entreprise, la gestion du risque  - et du stress -  ont plus de points communs que vous ne pourriez l’imaginer.

w

Conférences et formations

Pour mieux comprendre les enjeux géopolitiques, pour partager des expériences.

La géopolitique vue du terrain, l’analyse couplée au vécu, le tout raconté dans des salles face à des publics très variés. Comprendre et intégrer le point de vue de l’autre permettent des perspectives décoiffantes. Qui ont déjà décoiffé.

La réalité du reportage en terrain hostile se raconte aussi, bien moins glamour qu’on pourrait le penser. Appréhender cette réalité c’est aussi mieux comprendre les difficultés d’obtenir de l’information juste.

Mes interventions prennent des formes variées selon les besoins, avec la même priorité que sur le terrain en reportage : écouter. Pour répondre au mieux au questionnement, à la curiosité, de l’auditoire.

Je donne, mais je modère aussi des conférences. J’enseigne aussi. Séminaires de journalisme à l’université d’état de Moscou (Russie), intervenant au Centre romand de Formation des Journalistes (CRFJ), animateur de workshop à Kiev  (Ukraine).

- les techniques de base du journalisme - les techniques du reportage - le travail de correspondant à l’étranger - le journalisme en terrain hostile